E-change : Internet pour échanger et participer à la vie de son territoire

Rubriques : Paris ~ Formation citoyenne - Mots-clefs : Débat, Démocratie numérique, TIC

Formation aux outils numériques libres d’associations petites et moyennes de la solidarité internationale, de l’économie sociale et solidaire, de l’éducation populaire..., en vue d’expérimenter leur usage dans le cadre de la mise en place de débats et afin de renforcer leur capacité d’action collective.

Lire la description détaillée >>

Descriptif du projet

Ce projet s’articule autour de deux axes :

  • la formation et l’appropriation des outils numériques libres ;
  • l’expérimentation et l’utilisation de ces outils. Il pourra s’agir entre autres : d’un blog de jeunes sur l’Ile-de-France et le monde, un site de photos et de vidéos commentées (“c’est ça ma région”), la création d’un wiki autour des initiatives citoyennes en Ile-de-France, des formes d’interpellation des élus et de responsables (les élections régionales, des produits équitables dans les collectivités, les transports, les espaces publics), transformation de sites « bricolés » en sites de ressources et de débat.

S’inscrivant dans la suite de la journée “Démocratie en Réseaux”, le projet global vise le débat des associations, l’élaboration collective, la mise en réseau des informations et l’interpellation politique. Il s’agit de leur permettre de prendre la parole et de donner leur avis sur la vie francilienne.

Ces actions participent à l’obtention d’une emprise sur la réalité et d’une acquisition des moyens de devenir citoyen(e) acteur(trice), c’est-à-dire d’intervenir dans le débat public et de peser sur les politiques et les responsables.

En tant que réseau d’information sur la solidarité internationale et le développement durable depuis plus de 20 ans, Ritimo bénéficie d’une grande expérience du travail en réseau et de l’appropriation d’internet, des outils numériques, d’échanges, de formation de ses membres.

E-Change vise d’une part à apporter des appuis pédagogiques, techniques et méthodologiques ainsi qu’à organiser des formations et d’autre part à appuyer et accompagner la création d’opérations expérimentales définies en fonction de la demande des participants et des partenaires.

Année 1 :

La première année permettra de préciser les partenariats et les publics ainsi que le contenu exact des formations formulé en fonction des besoins. Les modules pourront être suivis indépendamment ou en cycle, seront dupliqués selon les demandes et s’adapteront aux horaires des participants.

Les modules types pourront prendre la forme :

  • Réaliser un cahier des charges sur ce que l’association veut faire de son site, ses objectifs et son public cible.
  • Prendre un site SPIP en main pour devenir rédacteur et administrateur.
  • Ecrire des brèves, des notes et des articles pour être compris.
  • Organiser des échanges d’expériences et les diffuser en ligne.
  • Organiser les informations dans des rubriques claires et structurées.
  • Créer et participer à un blog, animer un blog.
  • Réaliser des vidéos.
  • Insérer des images et des vidéos dans un site.
  • Créer une lettre électronique et gérer une liste d’abonnés.
  • Participer à un wiki.
  • Créer un wiki.
  • Travailler la partie visuelle et graphique d’un site.

Si l’ensemble des modules décrits ci-dessus se dérouleront à Paris, 3 formations par an devraient avoir lieu dans chacun des départements en fonction de la demande des membres du réseau Ritimo.
Les premiers projets expérimentaux débuteront en fin de première année.

Année 2 :

Suite à l’évaluation de la première année, une série de mesures permettra l’ajustement de la formation. Les nouvelles mesures seront prises également en fonction des demandes des partenaires.

Tandis que la première année aura permis aux partenaires associés de définir des initiatives collectives expérimentales, celles-ci seront opérationnelles à partir de cette deuxième année de mise en oeuvre du projet, et leur pertinence pourra être testée.

Ce sont des associations locales qui seront chargées d’animer et de suivre les opérations expérimentales avec l’appui de Ritimo.

Année 3 :

La création de nouveaux outils permettra de faire émerger de nouvelles formations tandis que les utilisateurs plus expérimentés comme les animateurs ou webmasters accéderont à des formations de deuxième niveau.

Les acquis des deux premières années permettront de créer des applications pour de la formation en ligne.

La dernière année de ce programme sera l’occasion de capitaliser toutes les actions et d’en tirer un dossier à diffuser à l’ensemble des personnes et structures intéressées sur le lien entre utilisation de l’Internet et démocratie.

La pérennisation des actions réussies sera fortement appuyée ainsi que leur dissémination.

Des journées de restitution seront organisées dans chacun des territoires.

Mode de restitution et mutualisation :

Toutes les opérations menées seront valorisées et diffusées : liens entre les sites, articles présentant la réalisation, journées de restitution dans les différents territoires concernés, débats.
Les sites issus du projet seront reliés par un moteur de recherche commun.
Un dossier de fiches d’expériences sera créé et disponible sur les sites partenaires et sur le site “projets citoyens”.
L’association participera au site internet www.projets-citoyens.fr (mise en ligne des productions issues du projet, annonce sur le site des différents événements liés au projet).
L’association participera à une journée de restitution dans le cadre de la démarche “Démocratie numérique”.

Evaluation :

Chaque formation sera évaluée par les participants. Les opérations ayant abouti d’une enquête afin de cibler les difficultés, blocages et innovations. Cette enquête permettra d’alimenter le dossier de capitalisation.

Bilan année 1

La première année a permis de préciser les partenariats et les publics ainsi que le contenu exact des formations formulé en fonction des besoins. Un blog, http://echange.ritimo.org, a été créé pour informer des modules de formation et mettre à disposition des supports. Au total, une dizaine de formation ont porté sur « l’initiation à Internet », « la structuration de l’information », « l’initiation à Spip », « écrire pour Internet », « la réalisation de lettres électroniques ».
Parallèlement, une première collaboration avec Via le Monde (Seine-Saint-Denis) a donné lieu à la mise en œuvre d’une opération expérimentale avec le lycée professionnel Arthur Rimbaud de La Courneuve. 4 formations ont mobilisé les élèves sur la création d’un site support à un programme d’échange avec des élèves de collèges italien et roumain, autour de la gestion de l’eau, du commerce équitable, de la gestion des déchets et de la responsabilité sociale des entreprises.

Si l’ensemble des modules décrits ci-dessus se dérouleront à Paris, 3 formations par an devraient avoir lieu dans chacun des départements en fonction de la demande des membres du réseau Ritimo.
Les premiers projets expérimentaux débuteront en fin de première année.

Descriptif année 2

Au cours de cette deuxième étape, une série de mesures permettra l’ajustement de la formation en fonction de l’évaluation faite de la première année et des nouvelles demandes des partenaires.
Il s’agira en outre de rendre opérationnelles et de tester les initiatives collectives définies au préalable. Des associations locales seront chargées d’animer et de suivre ces opérations expérimentales avec l’appui de Ritimo.
Une des expérimentations concernera une plate-forme constituant un outil innovant pour les réseaux citoyens ayant des groupes locaux. Celle-ci sera notamment testée avec les groupes ATTAC de la région.

Partenaires financiers

Région Ile de France - Mission démocratie régionale

Dernières actualités

Formation à l'accessibilité du web

Formation sensibilisation en direction du milieu associatif sur l'accessibilité du ...

Conseil régional d'Ile de France